• Bien vivre l'automne avec l'aide de la sophrologie

    Bien vivre l'automne avec la sophrologie

    Avec la venue de l'automne, les jours raccourcissent, le froid se fait plus vif, nous ressentons davantage le besoin de rester au chaud, de se faire dorloter. En automne, les feuilles tombent, l’énergie décroît, la fatigue apparaît et avec elle, bien souvent également le manque de motivation

    La sophrologie propose différentes astuces pour lutter contre la fatigue automnale, le blues de l’été passé. En effet, La rentée est passée avec son lot de stress lié à l’organisation des activités à mettre en place, la mise en route d’un nouveau rythme post-été. Une routine liée au travail et ses contraintes s’est installée et petit à petit, les batteries rechargées pendant l’été ont commencé à se vider…

    Alors, en cette période de l’année, comment la sophrologie peut-elle aider à bien vivre le changement de saison et à échapper à une potentielle dépression saisonnière ?

    Souvent notre météo intérieure ressemble à la météo extérieure. Alors, comment ôter de soi une certaine grisaille ambiante ? voire une morosité et installer un soleil agréable ?

    La sophrologie peut nous aider à nous harmoniser à cette saison automnale :  

    Il suffit déjà de commencer par observer la Nature et de constater qu’à ce moment de l’année, elle commence une lente expiration à laquelle nous pouvons nous adapter. Pour mieux vivre cela, voici un exercice de respiration à vivre idéalement dehors dans un espace de verdure ou bien chez soi, même au bureau. 

    Pour mieux vivre ce changement de saison, vous allez pouvoir pratiquer un exercice de respiration à vivre idéalement dehors dans un espace de verdure ou bien chez soi, même au bureau.

    Voici comment fonctionne cette respiration.

    Imaginer un carré : chaque côté du carré représente un moment de respiration sur 4 temps. Vous allez inspirer sur 3 ou 4 secondes, suspendre votre souffle (poumons pleins) 3 ou 4 secondes, puis expirer sur 3 ou 4 secondes et ensuite suspendre votre souffle (poumons vides) 3 ou 4 secondes, avant de ré-inspirer.

    Le rythme de cette respiration peut être calé sur la régularité du cycle des 4 saisons : chaque saison apporte ses bienfaits.

        L’inspiration correspond au printemps.  C’est la saison de la mise en mouvement.  La sève remonte dans les arbres, les bourgeons apparaissent : quelque chose naît et grandit.

        La rétention haute correspond à l’été. C’est la haute saison, la plénitude. Je retiens et je profite du soleil, de la chaleur.

        L’expiration correspond à l’automne.  Les feuilles tombent des arbres, la lumière et l’énergie décroissent. J’accepte que quelque chose parte, ainsi va le cycle.

        La rétention basse correspond à l’hiver, saison calme, propice au retour à soi, période de calme nécessaire pour laisser le mouvement du printemps se réinstaller.

     

    Une fois que les images des saisons sont fixées en vous, vous pouvez prononcer mentalement le nom de la saison sur chaque temps de la respiration.

     

    Il est bon de pratiquer cette respiration pendant quelques minutes puis de revenir à une respiration régulière en appréciant le calme et l’équilibre générés par cette parenthèse au fil des saisons.

     

    A l’issue de cette respiration, vous pourrez vous sentir apaisé, serein, et peut-être également aligné / en accord avec Dame Nature.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :