• Nos émotions comme expression de nos besoins... et la place de la CNV ...

      Les émotions et l’expression des besoins

     

    Les émotions sont liées aux besoins. Si un besoin est satisfait, on peut se sentir gai, heureux, calme… Par contre, si un besoin n’est pas satisfait, on peut se sentir déprimé, choqué, inquiet….

     Nos émotions comme expression de nos besoins... et la place de la CNV ...

    La Communication Non Violente (CNV) et l’expression des besoins

     

    Les deux présupposés de la CNV développés par Marshall B. Rosenberg sont :

    -           Tous les êtres humains ont des besoins fondamentaux semblables.

    -           Chacun est naturellement capable d’accéder à un état de compassion et de montrer de la bienveillance à l’égard de ses propres besoins et de ceux de ses semblables.

      

    De ces bases découle le modèle de la communication non violente :

    1-    observation objective de la situation (en mettant de côté nos jugements et nos évaluations)

    2-    identification des sentiments qu’éveille la situation (en les différenciant de nos interprétations et jugements)

    3-    identification des besoins liés à ces sentiments (aspirations profondes, motivations…)

    4-    formulation d’une demande en vue de satisfaire ces besoins (présentée de façon positive, concrète et réalisable).

     

    Ainsi, au cours d’un dialogue (échange) quel qu’il soit, une personne qui pratique la technique de la CNV s’efforce de retrouver l’état naturel de compassion qui lui permet d’observer de manière objective ce que l’autre exprime, même lorsque les propos éveillent des préjugés ou qu’ils sont hostiles. Elle peut ensuite identifier les sentiments qui sont exprimés et les besoins qui se cachent derrière ces sentiments, de manière à bien saisir la demande réelle de son interlocuteur.

     

    Lorsqu’elle s’exprime à son tour, la personne s’efforce de poser un regard objectif sur la situation (observation), d’identifier honnêtement ce qu’elle ressent (sentiments) ainsi que ce qui motive son intervention (besoins), et elle essaie de formuler clairement ce qu’elle désire (demande).

     

    Savoir exprimer « j’observe…  et je me sens… parce que j’ai besoin de… . Aussi, je désire… » est la base permettant de verbaliser un vrai ressenti et une demande qui soient compréhensibles, acceptables sans violence dans un contexte donné. 

    Nos émotions comme expression de nos besoins... et la place de la CNV ...


  • Commentaires

    1
    Nanouck
    Dimanche 17 Mars 2013 à 12:01
    De pouvoir agir ainsi nececite une maitrise de soi ou une volonté à se mettre au second plan pour mieux s'imprégner des paroles de l'autre..., ce qui n'est pas facile!!! d'où les conseils d'un coach!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :